Ce site utilise des cookies et en utilisant ce site , vous consentez à ce sujet.
OK | plus d`information

Description des zone de l´ilê

La Savina

La Savina est le port de Formentera. C’est donc le tout premier site que l’on voit lorsqu’on arrive sur l’île.

À l’heure actuelle, les allers et venues sont incessants dans le port. Il n’est pas rare d’y voir des bateaux modernes venus d’Ibiza aux côtés de bateaux plus traditionnels organisant des excursions sur le littoral.

Le port de La Savina est équipé de tous les services nécessaires : restaurants, station service et tout ce dont le navigateur a besoin. Il dispose en outre d’un arrêt de car de ligne régulière reliant les principales agglomérations de l’île, ainsi que d’une station de taxis et de location de véhicules, de motos et de vélos. À proximité de La Savina, dans la partie la plus septentrionale de l’île, au sein de la Réserve Naturelle de Las Salinas, se trouvent les plages d’Illetas et Levante, considérées par certains comme les meilleures plages de la Méditerranée. Ces plages de sable blanc on ne peut plus fin aux eaux turquoises transparentes, figurent en effet parmi les plus belles plages de la Méditerranée. Fortes de leur proximité avec les ports d’Ibiza et de La Savina, durant l’été ces plages sont le point d’atterrissage de nombreux bateaux de plaisance de tous genres et pavillons, se transformant ainsi en point de rencontre de gens de toutes les nationalités et cultures, sans ne rien perdre pour autant de son charme sauvage.

San Francisco

Sant Francesc Xavier est la « capitale » de Formentera. Elle se trouve à trois kilomètres environ du port de La Savina par la route principale. Sur la place centrale se dresse l’église, ancienne forteresse bâtie au début du XVIIIe siècle dans le but de protéger la ville des incessantes incursions pirates dont l’île faisait l’objet. Outre la Mairie, Sant Francesc compte de nombreux commerces, de petits restaurants, plusieurs banques et caisses d’épargne, des agences de voyage.

Bref, tous les services propres à la principale agglomération urbaine de Formentera. En outre, San Francesc organise un marché artisanal où l’on trouve des articles artisanaux, des bijoux fantaisie, ou encore des vêtements, dont des chandails en laines de Formentera. Durant les mois d’été, ce marché a lieu chaque jour, tout au long de la matinée, dans la rue principale.

Cap de Barberia

Partie la plus méridionale de Formentera. On dit même que son nom lui vient de sa proximité relative du cap des côtes africaines, autrefois connues sous le nom de côtes barbares. C’est un site des plus caractéristiques de l’île, avec des forêts, des zones de culture et un littoral maritime riche en grottes, en coins retirés et en torrents qui se jettent dans la mer. En suivant la route qui dessert cette région de l’île, on arrive à un immense champ de pierres s’apparentant à un paysage lunaire, dénommé « Sa Tanca d"Allà Dins ». Ce site entièrement inhabité est une immense plaine à végétation clairsemée composée de buissons et de romarin. Son attrait réside justement dans son isolement, qui nous projette dans un monde de paix et de quiétude rien qu’en contemplant l’horizon, un monde où la mer se confond avec le ciel. À l’extrémité de la falaise se dresse un phare qui avertit les marins de la proximité de rochers et d’écueils et qui nous offre chaque nuit un spectacle de lumière.

San Fernando

Sur la route allant de Sant Francesc à La Mola, à environ trois kilomètres, se trouve une autre agglomération de population dénommée Sant Ferran. Ce village est le théâtre de l’une des légendes les plus authentiques et pittoresques du mouvement « hippie », en l’occurrence l’établissement Fonda Pepe. Le nom complet de ce village est « Sant Ferran de Ses Roques » (Saint Fernand des Roches), vraisemblablement par analogie avec le paysage environnant, où s’entremêlent les zones de culture et les plateaux rocheux.

Es Pujols

Es Pujols est un village touristique typique (soleil, plage et distractions nocturnes). Ce site, qui est actuellement l’un des plus recherchés sur l’ensemble du littoral par le tourisme national et international, est une magnifique crique dotée d’une vaste plage de sable très fin et blanc, aux eaux transparentes, caractéristiques que l’on retrouve d’ailleurs sur toutes les plages de Formentera. On peut se rendre à la page d’Es Pujols par la route, depuis Sant Francesc, direction La Savina, en longeant Las Salinas, ou depuis Sant Ferran. À noter par ailleurs qu’Es Pujols dispose d’une offre touristique très complète, avec des hôtels confortables, des restaurants et divers commerces, sans jamais rompre l’équilibre entre la modernité et le bâtiment, d’une part, et le respect de la nature, d’autre part, ce dont Formentera est particulièrement fière et qu’elle s’efforce de conserver à tout prix.

Les quartiers à pubs et les zones de loisirs ne manquent pas à Es Pujols et sont particulièrement animés de juin à septembre, faisant ainsi le bonheur de tous ceux qui aiment sortir la nuit. L’une des sorties typiques à Es Pujols est le quartier du marché nocturne, où chacun peut passer un agréable moment dans de nombreux établissements ou terrasses. La vie nocturne de Formentera est très tranquille et n’a rien à voir avec celle d’Ibiza.

Migjorn

C’est l’une des plus longues plages de Formentera : plus de 5 km de côte sablonneuse. C’est le lieu idéal pour pratiquer des sports nautiques et profiter de la tranquillité de ses coins retirés. Ce site entouré de dunes permet à tout un chacun de profiter du paysage, de la mer, et de la forêt qui longe ses plages.

Les plages de Migjorn sont desservies, depuis la route principale menant à La Mola, par une multitude de chemins vicinaux aboutissant à différents points de la plage.

La Mola

Contrée la plus « retirée » de l’île. Elle constitue cependant une visite obligée. C’est également le sommet le plus haut de l’île, situé à 192 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Son phare surprend par sa majestuosité et constitue le point de repère de marins et aventuriers, certes, mais aussi de certains écrivains, qui le mentionnent dans leurs œuvres, comme Jules Verne.

La Mola abrite également la paroisse de Nuestra Señora del Pilar qui, avec son église blanche, constitue, aux côtés du phare, la véritable icône de toute la contrée. Pour pouvoir apprécier comme il se doit chacune des caractéristiques de cette commune, il suffit de parcourir (à pied, si possible) l’un quelconque des chemins qui partent du centre, jusqu’aux zones rurales. L’un de ces chemins, qui mènent au sud, va même jusqu’à la mer. Parmi les plus intéressants, on peut citer le chemin de Sa Talaiassa, qui mène au point le plus haut de l’île. Cela dit, le chemin le plus intéressant ne part pas du centre de La Mola, mais du bas du village. Nous faisons ici allusion au Camí romà (chemin romain), dont le nom indique l’origine. Ce chemin va d’Es Caló au site connu sous le nom de Es Mirador, d’où l’on peut voir pratiquement toute l’île. Ce chemin, qui conserve encore de nos jours plusieurs tronçons de voie romaine pavée, grimpe sans cesse à travers bois. Son parcours, qui figure parmi les visites recommandées pour les amateurs de marche à pied, offre des vues imprenables sur l’île de Formentera.

Enfin, durant les mois d’été, La Mola organise chaque dimanche un marché « hippie » où l’on peut non seulement faire des achats des plus intéressants, mais aussi regarder les artisans travailler à leurs créations ou assister à un concert improvisé.

Es Calo

Sur la route menant à La Mola, au pied de la côte, se trouve une petite agglomération dénommée Es Caló, qui fait office de port naturel et de refuge de marins-pêcheurs.

C’est un endroit particulièrement attrayant truffé de petites criques et de parages rocheux avec, en toile de fond, une immense mer bleue, situé à l’ombre et à l’abri de la falaise de La Mola. C’est le point de repos idéal des marins, à l’abri des vents et des marées. C’est aussi un endroit particulièrement prisé par les amateurs de pêche, en raison de la richesse de l’écosystème marin du littoral de Formentera.

Punta Prima

Vu de la mer, Punta Prima est en quelque sorte « la petite sœur de La Mola ». C’est un endroit idéal pour se reposer et profiter de la quiétude, tout en restant proche des agglomérations vitales que sont Es Pujols et San Fernando.

À noter par ailleurs la beauté de Cala Envasté, avec ses impressionnantes vues de La Mola et ses eaux cristallines. C’est aussi un endroit idéal pour faire de la plongée sous-marine.

Porto Saler

Lagune naturelle faisant partie de la réserve naturelle de Formentera. C’est aussi un petit port unique en son genre, en raison des couchers de soleil absolument spectaculaires que l’on peut y observer.

Ce site d’une grande richesse botanique sert de refuge et d’aliment à un grand nombre d’oiseaux aquatiques. La lagune littorale rejoint la mer par un petit canal qui est complètement fermé en période de sécheresse aiguë. Le littoral est le berceau d’une végétation de grande beauté et extrêmement importante pour l’île. Cette abondante végétation et les poissons en tout genre qui évoluent dans cet écosystème de zone humide, attirent un grand nombre d’oiseaux, dont des cigognes, des flamants et d’autres espèces limicoles.

Contact location et vente (+34) 971 32 11 63

Formulaire de Contact

nom *
email *
sujet *
message *


Adresse De Rue

C/ Santa María 58

San Francisco Javier

Apd. correos 230, 07860 Formentera

Tel: (+34) 971 32 11 63

Mov: (+34) 616 73 95 47

Fax: (+34) 971 32 11 64

Email: info@formenteravillas.com

Política de Protección de Datos